Osmolation

Mise en place de l'osmolation


Cette page vous présente la marche à suivre pour mettre en place une osmolation sécurisée avec les produits Babyfish.

Montage physique


Le principe général est de placer un flotteur dans la décante (ou directement dans le bac) pour détecter si le niveau d'eau est bas et de démarrer une pompe (ou un osmoseur) en conséquence. La pompe s'arrête dès lors que le niveau d'eau repasse au dessus du flotteur.

Le flotteur haut dans le bac n'est pas obligatoire mais sert de sécurité car il arrête la pompe immédiatement si le niveau d'eau l'atteint, et envoie un email d'alerte.

Le flotteur de réserve n'est pas non plus obligatoire mais permet de ne pas faire tourner la pompe à vide si jamais il n'y a plus d'eau dans la réserve. Vous recevez un email en ce cas pour vous demander de remplir la réserve.



Il va donc nous falloir un ou plusieurs flotteurs, une pompe, et la centrale de supervision pour commander tout ca :


Les flotteurs peuvent se trouver sur notre site ou ailleurs, et se branchent à la centrale par l'intermédiaire du module d'adaptation.

Pour interfacer votre pompe avec la centrale, il y a les possibilités suivantes :
  • La première solution est d'utiliser notre module relais comme sur le shéma.

  • Pour les bricoleurs qui auraient déjà des relais, le module d'adaptation des flotteurs permet aussi de sortir du 3,3 Volts sur ses autres voies et donc de commuter vos relais en rajoutant un simple transistor type mosfet.

  • Les relais comportent l'inconvénient de devoir couper vos câbles, donc vous préférerez peut-être utiliser une prise secteur sans fil comme on en trouve dans les magasins de bricolage. Nous proposons un adaptateur à cet effet qui permet de commander la plupart des modèles du commerce. Vous pouvez nous contacter pour vous assurer de la compatibilité d'un modèle particulier.

  • Tant que nous parlons de prises du commerce, le système sait aussi contrôler les prises ZWave si vous avez une clé d'adaptation branchée en USB, type Aeon Labs.


Un fonctionnement sécurisé

Outre les garde-fous avec les flotteurs haut et de réserve, le système vous offre aussi les possibilités suivantes pour garantir la sécurité de l'osmolation:
  • Redondance: vous pouvez assigner plusieurs flotteurs à une même fonction (détection de niveau bas par exemple), et le système ne prend en compte la valeur que si tous les flotteurs sont d'accord entre eux. Cela permet d'être robuste par rapport au dysfontionnement d'un capteur particulier.

  • De la même manière vous pouvez spécifier plusieurs pompes, de manière à ce qu'il y en ait toujours une qui fonctionne si l'autre tombe en panne.

  • Le système vous présente la dernière date d'osmolation ainsi qu'un historique sur les derniers jours/mois, que vous pouvez consulter par internet de n'importe où. Ou bien vous pouvez demander qu'il vous soit envoyé par email chaque jour par exemple.

  • Vous pouvez également utiliser les paramètres détaillés dans le chapitre suivant.

  • Le système vous envoie un email (ou SMS, alerte sonore, etc) au cas où ces paramètres ne seraient pas respectés.



Configuration du logiciel


Le logiciel offre un guide pas à pas en cliquant sur le menu "Plus" puis sur "Osmolateur" :

Il vous demande de choisir votre flotteur pour la détection du niveau bas. Il vous en faut au moins un mais vous pouvez en sélectionner plusieurs par sécurité, auquel cas l'osmolation ne commencera que si tous les flotteurs sont d'accord entre eux.



Vous choisissez ensuite les capteurs haut et de réserve (qui sont optionnels) puis la pompe d'osmolation ou l'osmoseur :






A partir de là, le système vous créé le module suivant :

Il comprend trois onglets, dont le premier vous récapitule le fonctionnement et vous permet de modifier les paramètres suivants:
  • Durée minimum d'osmolation: ce paramètre sert à éviter que la pompe ne subisse des démarrages/arrêts trop fréquents et ne s'use prématurément.

  • Intervalle minimum entre deux osmolations: ce paramètre a la même raison d'être que le précédent.

  • Durée maximum d'osmolation: à l'inverse ceci est un paramètre de sécurité pour éviter le débordement. Le système vous envoie un email pour vous prévenir si ce paramètre est dépassé.

  • Intervalle maximum entre deux osmolations: si l'osmolation n'a pas eu lieu depuis longtemps, il y a fort à parier qu'un des flotteurs est défectueux. Le système vous envoie un email en ce cas.

Il faut modifier ces paramètres en fonction de votre installation car ils dépendent énormément du volume du bac et de la pompe/osmoseur utilisée. Une fois que c'est fait, l'osmolation est en place !




Les deux autres onglets sont uniquement indicatifs et le deuxième vous montre l'état des flotteurs/pompe et la date de dernière osmolation.

Il vous présente aussi l'historique d'activation de la pompe, qui est un bon moyen de vérifier que tout se passe bien.










Enfin le troisième onglet vous montre les scénarios exacts si vous souhaitez savoir comment cela fonctionne "sous le capot".

Vous pouvez modifier les scénarios pour rajouter des contraintes, ou bien tout simplement pour modifier le texte des emails d'alerte ou ajouter des alertes SMS, sonores, etc.

Pour désactiver l'osmolation, vous désactivez simplement tous les scénarios de cet onglet.